CDD

Technicien de l’Environnement (H/F) Roya – contractuels acceptés

Publié il y a 2 mois par PARC NATIONAL DU MERCANTOUR
Alpes-Maritimes
Je postule

Je crée mon compte

Je souhaite que mon CV soit visible pour les recruteurs afin qu'ils puissent me contacter directement

Description du poste

Contexte du recrutement et définition de poste :

Le Parc national du Mercantour recrute un / un e Technicien ( n e ) de l’Environnement.

Le poste est à pourvoir à compter du 01 décembre 2022 , Il est ouvert aux fonctionnaires de catégorie B ou aux agents contractuels . Poste conditionné à la réussite aux tests psychotechniques.

Il est basé à TENDE et placé sous l’autorité du chef du service territorial Roya/Bévéra et de l’adjoint

Périmètre d’intervention privilégié : ensemble du service territorial ROYA/BEVERA et zones cœur limitrophes

Autres lieux d’intervention ponctuels : réunions à Nice (localisation du siège du PNM) et missions collectives sur l’ensemble du périmètre géographique du PNM

La date limite de réception des candidatures par le Parc national est fixée au15/09/2022 (17 heures).

CADRE GENERAL DU POSTE

Les cinq Services Territoriaux sont les relais opérationnels territoriaux de la politique de l’établissement. Le ST Roya/Bévra concerne 5 communes : Sospel, Moulinet, Breil-sur-Roya, Fontan, Tende. Il travaille également en lien avec l’intercommunalité locale : la Communauté d’agglomération de la Riviera Française. L’équipe est composée de 6 gardes-moniteurs et un chef de service. Des agents saisonniers sont également présents l’été : accueil, entretien sentiers, etc. Le chef de service et son adjoint ont en charge d’assurer la gestion et l’encadrement quotidien de l’équipe.

MISSIONS

Définition du métier :

Polyvalent, ce métier est axé tant sur la surveillance du territoire que sur le suivi scientifique, la sensibilisation du public, la gestion des infrastructures et équipements d’accueil, et l’appui au développement durable. A cet égard, ce métier comprend un important volet terrain en montagne mais également un aspect relationnel avec les partenaires locaux du Parc et un volet administratif (compte-rendus de protocoles, intégration des données naturalistes dans les bases, rédaction de procès verbaux, suivis de projets, rapports d’activité…).

Le/la garde-moniteur agit dans le cadre d’une petite équipe dans un esprit collaboratif avec des objectifs partagés mais en exécutant fréquemment des missions sur le terrain de manière autonome.

Il/elle peut également être en charge d’une mission spécifique en tant que thématique, définie par lettre de mission.

L’agent.e est affecté.e à un service territorial et assujetti.e au port de la tenue des Inspecteurs de l’Environnement.

Activités caractéristiques :

  • Surveillance / police :

  • Assurer la surveillance du cœur de Parc afin d’en préserver l’intégrité

  • Prévenir les infractions en informant le public et en rappelant les objectifs de la réglementation du Parc national

  • Constater les infractions à la police de l’environnement (PV, TA, audition, rapport au procureur, saisie) en qualité d’Inspecteur de l’Environnement ;

  • Rechercher des informations dans le cadre d’une enquête et consulter des textes particuliers (pour rédiger un PV, préparer un rapport ou un compte rendu, etc.)

  • Suivi scientifique :

  • Collecter des données, réaliser des inventaires en effectuant une veille généraliste de terrain en montagne et en intégrant toutes les données dans les applications numériques du Parc

  • Contribuer aux différents protocoles scientifiques en cours en respectant les méthodes définies et l’animation définie par les référents locaux

  • Devenir le / la référent.e technique local.e pour certains protocoles scientifiques à définir en complémentarité avec les autres gardes et les chargé.e.s de missions du siège

  • Organiser des opérations collectives de suivi naturaliste impliquant plusieurs agents et/ou bénévoles extérieurs

  • Acquérir des connaissances nouvelles et savoir-faire permettant de contribuer à des programmes spécifiques concourant à la stratégie scientifique du Parc, y compris en se déplaçant ponctuellement sur des sites extérieurs au service territorial

  • Accueil/information :

  • Accueillir, informer et sensibiliser le public à la préservation de la nature

  • Encadrer des visites de terrain et/ou des conférences pour différents publics

  • Intervenir auprès du public scolaire dans le cadre des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable

  • Contribuer à la création d’outils pédagogiques et créer des supports de présentation auprès du public

  • Assurer la sécurité du public au cours des animations et événements de sensibilisation

  • Représenter l’établissement

  • Conseil/ingénierie :

  • Entretenir des liens, des échanges et des partenariats avec les habitants et acteurs locaux du Parc

  • Valoriser les missions du Parc à l’extérieur et apporter des informations techniques et juridiques aux partenaires de l’établissement

  • Contribuer à des projets de développement durable (écotourisme, formation, agriculture, économie et recherche, culture,) portés par le Parc ou par ses partenaires, en particulier avec les communes dans le cadre des conventions d’application de la Charte

  • Contribuer au suivi de la fréquentation des sites et des équipements d’accueil

  • Contribuer à la gestion des dispositifs de gestion de la fréquentation humaine en faveur des espèces et milieux sensibles

  • Aménagement de terrain et gestion de la biodiversité :

  • Contrôler et entretenir les équipements de terrain et le matériel

  • Contrôler et participer à l’entretien des itinéraires de randonnées et de la signalétique

  • Identifier les travaux de sécurisation à réaliser sur site le cas échéant (sécurisations, aménagements, etc.)

  • Réaliser, piloter et/ou participer à des opérations de préservation, gestion et restauration de milieux naturels (génie écologique) en cœur de Parc ou en aire d’adhésion avec les partenaires du Parc (éleveurs, stations de ski, ONF, communes, Département, privés…)

  • Profil recherché :

    Connaissances / Procédures :

  • Aspects juridiques et réglementaires des activités (police de l’environnement, décret, charte du parc national et arrêtés du directeur, etc.)

  • Commissionnement et prérogatives des Inspecteurs de l’environnement

  • Rapportage et procédures administratives

  • Pratique et maîtrise impérative du déplacement en montagne : ski de randonnée, itinéraires haute-montagne et hors-sentiers en toutes saisons

  • Sauveteur Secouriste au Travail

  • Permis de conduire B

  • Savoirs être et savoirs de l’action

  • Connaissance naturaliste faune/flore et milieux naturels de montagne

  • Être curieux(se) et observateur(trice) / aimer se former et apprendre

  • Savoir travailler en équipe et partager les informations

  • Connaissance de l’économie et des sociétés alpines rurales

  • Vie quotidienne en milieu rural et montagnard (isolement, contraintes logistiques)

  • Être sportif(ve) (déplacements avec forts dénivelés) et pratiquer le ski de randonnée (zone cœur enneigée durant plusieurs mois)

  • Faire preuve de discernement et d’autonomie de décision

  • Maîtrise de l’informatique et utilisation courante des applications numériques et cartographiques

  • Utilisation des outils collaboratifs

  • Principaux interlocuteurs internes au Parc :

  • Chef du ST Roya/Bévéra et son adjoint

  • Autres gardes et agents du service territorial

  • Agents du siège et des autres services de l’établissement

  • Principaux interlocuteurs externes au Parc :

  • Chef du ST Roya/Bévéra et son adjoint

  • Éleveurs et bergers en estive

  • Habitants et touristes usagers

  • Partenaires locaux (élus locaux des 5 communes, CARF, professionnels du tourisme, chasseurs, pêcheurs, etc.)

  • Ecoles des 5 communes, ainsi que La Brigue

  • OFB

  • ONF

  • Gendarmerie

  • Gérants des refuges des Merveilles, Valmasque et Fontanalba

  • Service Départemental d’Aménagement (CD06)

  • Office de Tourisme et autres acteurs écotouristiques

  • Conditions d’exercice :

  • Horaires de travail adaptés à la mission

  • Locaux du service

  • Matériel informatique/téléphonie mobile

  • Véhicules de service partagés

  • Matériel radio

  • Matériel optique (jumelles, longues-vues, appareils photo)

  • Équipement de sécurité (trousse de secours, pelle, sonde, Détecteur Victimes d’Avalanche)

  • Équipement technique de déplacement en montagne (chaussures montagne, raquettes, skis de randonnée, crampons, auto-assurance, etc.)

  • Effets d’habillement, tenue des Inspecteurs de l’environnement (port de l’uniforme et des insignes de police de l’environnement) Frais de déplacement et de repas

  • Primes statutaires (Groupe 3 RIFSEEP)

  • MODALITES DE RECRUTEMENT

    Le dossier de candidature, comprenant une lettre de motivation et un curriculum vitae détaillé, fera apparaître la compétence et l’expérience du candidat dans les domaines d’activités visés, sa date de disponibilité ainsi que son statut et sa rémunération brute mensuelle actuelle.

    Les dossiers de candidatures seront adressés par voie électronique pour une réception au Parc national, au le plus tard le 15 septembre 2022 (17heures) à :

    Les candidats seront invités à se présenter lors d’un entretien individuel organisé au siège du Parc national du Mercantour le 03 octobre 2022 .

    Il y a 2 mois
    Je postule

    Je crée mon compte

    Je souhaite que mon CV soit visible pour les recruteurs afin qu'ils puissent me contacter directement